Chapitre 1 : Vous avez dit… Barbi’Store ?!?

12 Avr. 2020 | Le Barbizon

Le Barbizon devient le Barbi’Store !

Le projet prévoyait une ouverture du Barbizon en décembre 2019 avec des travaux d’aménagement planifiés entre août et novembre 2019.

Malheureusement, début septembre, après un passage à la Préfecture de Police de Paris, nous comprenons que le projet prendra au mieux 6 mois de retard.

Nous prenons alors la décision d’anticiper les travaux de peinture et de maçonnerie sur une zone de 15m² environ comportant l’entrée, l’escalier et le pied de l’escalier en extrayant cet espace de la grande salle par une grande cloison. Cette zone servirait « d’agence de communication du projet » vis-à-vis des habitants et des professionnels du quartier.

Encore fallait-il trouver un moyen d’attirer du monde derrière une porte vitrée sans enseigne, inutilisée depuis 15 ans, qui plus est dans un espace peu visible.

L’idée est alors, de faire de ce petit espace une boutique éphémère.

 

Le Barbi’Store sera un formidable prétexte pour parler de notre projet pour Le BARBIZON

Une boutique éphémère, ok… Mais pour y vendre quoi ?

Nous disposons de notre marque Xanh Thé qui venait de gagner des médailles au Concours International des Thés du Monde de l’AVPA.

Et nous décidons rapidement de travailler avec Marie-Claude Sextius, grande habituée et organisatrice de Pop’Up Stores dans Paris (rencontrée 5 mois plus tôt) pour définir le concept : le Barbi’Store sera une boutique de thé et de mode (un concept révolutionnaire, n’est-ce pas ?).

Le Barbi’Store, sans doute le premier PopUp Store centré sur un escalier, vendra donc du thé, des vêtements et des bijoux.

Les travaux terminés le samedi 30 novembre, nous avons 24h pour acheter le nécessaire, l’installation et le nettoyage de la boutique.

Nos amis, Marie-Christine et Patrick (des fidèles de longue date du projet), nous ont prêté des meubles alors que nos familles nous aident toute la journée.

Le Barbistore est sur le point de naître.

Le Barbi’Store ouvre ses portes

Lundi 2 décembre : jour d’ouverture du Barbi’Store.

Une table comportant des grandes boites avec nos 5 thés primés, une balance, quelques sachets krafts, des étiquettes fait maison, une paire de ciseaux et du scotch. Nos certificats du concours de thé et des photos des récoltes de thé sur des arbres centenaires finalisent la décoration.

Virginie Guittard, créatrice de mode arcachonnaise travaillant le sari indien de seconde main et Carmen Eyebiyi créatrice parisienne originaire du Bénin faisant des merveilles avec des imprimés sur du wax achetés au marché de Cotonou.

Moussa enrichie l’offre par des bijoux touareg du Niger sur les tables en bas de l’escalier.

Les portants finissent par présenter des robes, des bombers, des vestes, des tissus aux couleurs de l’Afrique et de l’Inde. Deux mannequins en bois et un chevalet annoncent sur le trottoir notre présence.

Et l’effet escompté est au rendez-vous !

Les premiers curieux, anciens pensionnaires du cinéma le Barbizon, voisins immédiats et fashionistas franchissent le pas de la porte du pop’up store.

Une nouvelle étape de notre vie démarre.

Nous allons apprendre le métier de commerçant avec en plus un challenge de taille : celui d’intéresser un client venu essayer une robe ou goûter un thé, à un projet de lieu de vie qui verra le jour plusieurs mois plus tard.

Notre « histoire » suscite un grand intérêt et les visiteurs nous laissent leurs adresses mail pour recevoir notre présentation et des informations concernant la programmation et l’ouverture.

Les visites “en mode Roots” de l’arrière boutique et notamment de la grande salle (au milieu d’un chantier “en pause”), connaît un franc succès auprès des curieux qui ont tous hâte de voir ce projet aboutir.

Décembre 2020

Le mois de décembre va être très particulier puisqu’il va nous permettre de connaître à la fois l’attrait de la nouveauté de la boutique, la période des cadeaux des fêtes de fin d’année et une grève d’une virulence sans précédent de début décembre 2019 à fin janvier 2020 avec un impact très fort sur les transports en commun.

Les 23 jours où le Barbistore restera ouvert en cette fin d’année 2019 seront couronnés d’un franc succès. Le pari de la rencontre avec les habitants du quartier est gagné. Nous avons communiqué sur le projet mais aussi fait des rencontres formidables qui ont un impact positif sur le projet. De nombreux artistes (musiciens, chanteurs, DJ, acteurs, peintres, designers, photographes), thérapeutes et praticiens (yoga, tai chi, sophrologues, naturopathes, masseurs,…) et conférenciers ou coach vont déclarer leur intérêt de pratique ou de se produire au futur Barbizon.

 

2020 : Bonne année… et nouvelles embuches pour le Barbizon !

Après deux semaines de fermeture à Noël, le Barbi’Store ouvre ses portes de nouveau le 6 janvier 2020.

Notre bonne réputation parmi les créatrices de mode et le travail de communication de Marie-Claude va augmenter le nombre de stands du Barbi’Store.

Nous récupérons du mobilier au Pressing Tolbiac qui ferme définitivement ses portes et usons d’inventivité pour exploiter le moindre centimètre disponible.

Cependant, le mois de janvier va rester très calme.

Le mois de février va démarrer avec de mauvaises nouvelles, la préfecture remettant en cause une possible ouverture du Barbizon.

Le moral est alors au plus bas.

Il n’est pas possible d’ouvrir dans les délais prévus et  le quartier attend le Barbizon avec impatience.

Le concept était largement validé et les attentes étaient immenses.

Nous allons mobiliser toute notre énergie pour trouver des solutions avec Pascal Lepissier, architecte responsable de l’immeuble, le bailleur IRP et notre conseiller en sécurité Jonathan Marjullo.

En parallèle nous allons renforcer notre offre gustative avec l’arrivée du café KAFFA Roastary d’Antoine Sorez (3ème meilleur torréfacteur de France) et des confitures du Maître Confiturier Patrick Fouquet champion du monde 2018.

L’offre « accessoires et cadeaux » va aussi connaître l’arrivée de savons écologiques, de bouillottes sèches, de lacets et nœuds papillons en wax, de livres d’aromathérapie, de sacs à mains, de bijoux en bois d’ébène ou en porcelaine, de moufles en fourrure et de tissus du Sri Lanka.

L’essoufflement du mouvement de grève lié à la réforme des retraites et la réouverture du métro vont permettre la reprise d’une vie « normale » pour les commerces.

Comme l’équipe du Barbizon est très occupée à choisir des prestataires pour la réalisation des travaux, elle pourra compter sur l’aide précieuse de Rachi pour tenir le Barbistore, en renfort de Jeanine, créatrice de boucles d’oreilles en liège et de Marie-Claude.

Durant cette période, les rencontres d’artistes, de cuisiniers, de praticiens et de thérapeutes se poursuivent pour disposer d’une offre complète et riche. 

Le projet du Barbizon est largement plébiscité par tout ceux qui sont venus nous rendre visite.

Le Barbi’Store se vide

Le Barbi’Store ferme ses portes jusqu’à nouvel ordre, suite à l’annonce du confinement généralisé en France.

Mars 2020 : la vie s’arrête pour le Barbi’Store, comme pour le reste du monde !

Le 15 mars 2020, le Barbi’Store est plein à craquer de produits d’exception, les entreprises sont prêtes à lancer les travaux et le nouveau dossier pour la Préfecture prêt pour être déposé.

Le 16 mars, le Barbi’Store va être vidé de tout son contenu et fermera ses portes pour respecter le confinement décidé par le Chef de l’Etat, mettant un arrêt radical au projet.

Le Barbi’Store sera resté ouvert durant 90 jours pour un bilan très positif :

  • une expérience acquise au contact des clients,
  • la rencontre de très nombreux créateurs de modes, de talents du quartier,
  • la validation de notre projet,
  • un lancement très encourageant pour notre marque de thé,
  • de nouvelles idées d’activités et d’aménagement de la salle,
  • mais aussi, plus de 250 personnes nous ayant confié leurs coordonnées pour être informées de l’ouverture et la programmation du Barbizon.

Cette expérience marquera également les 3 premiers mois d’activité et notre premier chiffre d’affaires.

Vivement la ré-ouverture…

Logo LeBarbizon

Vous pourriez être intéressé par ces articles

Souvenir d’enfance en Chine

Souvenir d’enfance en Chine

Au détour d’un thé oublié, Shine nous évoque des souvenirs de Chine et nous parle de Kombucha.
Elle nous montre comment en faire chez soi.
Une recette simple pour avoir une boisson fraîche et originale à base de thé, à proposer par temps chaud.

Ce post est disponible aux abonnés.

lire plus
Chapitre 2 : Enfin les travaux ont commencé !

Chapitre 2 : Enfin les travaux ont commencé !

Ça y est. Enfin ! Les travaux commencent. Le confinement a été long comme pour tout le monde et il a fallu être patient. Mais nous allons pouvoir enfin redonner vie au Barbizon : un vaste chantier qui s’ouvre devant nous, tout un programme à construire.

lire plus
Les vertus du thé vert : quelques explications

Les vertus du thé vert : quelques explications

Si le thé vert est très populaire en Occident ces dernières années c’est parce que des études indiquent qu’il contient une plus grande quantité de polyphénols que les autres familles de thé. Appelés communément « tannins » et dotés de propriétés astringentes, les polyphénols sont responsables de la couleur de la liqueur, de sa force et de son épaisseur. Grâce à ses propriétés anti-oxydantes…

Ce post est disponible aux abonnés.

lire plus
X